Il y avait jadis un roi nommé Face de Miroir, qui réunit une fois des aveugles de naissance et leur dit:

Ô aveugles de naissance, connaissez-vous les éléphants?

Il répondirent:

- Ô grand roi, nous ne les connaissons pas, nous n'en avons aucune notion.

Le roi leur dit encore:

Désirez-vous connaître leur forme?

- Nous désirons certes la connaître.

Aussitôt, le roi ordonna à ses serviteurs d'amener un éléphant et aux aveugles de toucher eux-mêmes l'animal avec leurs mains. Parmi ceux-ci, certains en tâtant l'éléphant, prirent la trompe et le roi leur dit:" Ceci est l'éléphant." Les autres, en tâtant l'éléphant, saisirent soit l'oreille, soit les défenses, soit la tête, soit le dos, soit le flanc, soit la cuisse, soit la queue etc..

À tous, le roi dit:

- Ceci est l'éléphant.

Alors le roi Face de Miroir fit écarter l'éléphant et demanda aux aveugles:

De quelle nature est l'éléphant?

Les aveugles qui avaient prit la trompe dirent:

- L'éléphant est semblable à un timon courbé.

Ceux qui avaient pris l'oreille dirent:

- L'éléphant est semblable à un van.

Ceux qui avaient pris une défense dirent:

- L'éléphant est semblable à un pilon.

Ceux qui avaient pris la tête dirent:

- L'éléphant est semblable à un chaudron.

Ceux qui avaient pris le dos dirent:

- L'éléphant est semblable à un monticule.

Ceux qui avaient pris le flanc dirent:

- L'éléphant est semblable à un mur.

Ceux qui avaient pris la cuisse dirent:

- L'éléphant est semblable à un arbre.

Ceux qui avaient pris la queue dirent:

- L'éléphant est semblable à une corde.

Ils s'accusèrent tous mutuellement d'avoir tort. Les uns disaient:" C'est ainsi." Les autres répliquaient:" Non, ce n'est pas ainsi." Au lieu de s'apaiser, leur discussion devint une querelle.

Quand le roi vit cela, il ne put s'empêcher de rire.




Dieu est invisible, bien plus grand qu'un éléphant, et ce livre ne peut proposer que quelques fragments d'une mosaïque ancienne.





(mise à jour en cours)












« Quiconque dit : conscience, vertu, bonté, amour, raison, lumière, justice, vérité, aperçoit, qu'il le sache ou non, un des mystérieux profils de cette face sublime. »

Victor HUGO, Post-Scriptum de ma vie.

Nous sommes le 10 septembre 2012.

Le livre est bientôt achevé et sera disponible avant les élections américaines.